Une virée en Cha...

  • 2cv-legende

Une virée en Champagne


“L’escapade du diable” ou “666 kilomètres en Champagne”…

Quel bonheur de quitter la région parisienne le temps d’un week-end pour découvrir sa région d’origine sous cet angle… Quasiment pas de routes nationales, que des départementales! Cette virée devait se faire en fourgonnette, mais vu le temps, rouler décapoté fut un vrai régal!
Nous voici donc au départ de cette balade, à MONTMIRAIL dans la Marne. Nous nous dirigeons vers les Ardennes en passant par EPERNAY et REIMS, encore une route des vins!!! Arrivés à RETHEL nous prenons la route de VOUZIERS où nous attendent Suzy et Marcel pour le “goûter”… hmmm…
Eh puis Tabou et moi reprenons la route car nous sommes attendus (et en retard) au FAYS dans la Marne, près de SAINT-DIZIER. Nous nous détournons de notre itinéraire prévu pour “couper” par des petites routes et je dois dire que je me suis régalé, autant pour le charme de la campagne champenoise, que pour le plaisir de rouler en deuche sur ces routes.

Nous passons donc la soirée et la nuit chez Christophe et Isabelle, ma soeur, celle qui est en partie responsable de ma deuchite aigue. Et les enfants semblent apprécier ce carrosse!


Nous reprenons la route car nous sommes attendus dans l’après-midi chez Philippe et Corinne, à CHESSY-les-Prés, dans l’Aube. Nous empruntons une fois de plus des départementales jusqu’à JOINVILLE, puis nous nous rendons à BAR-sur-AUBE en passant dire bonjour au “Général”, à COLOMBEY-les-deux-églises. Sur la route nous croisons un engin bizarre, on dirait une deuche, très bien refaite, aux couleurs inhabituelles. M’enfin elle a l’avantage d’être une deuche!

Nous arrivons enfin dans le département le plus magnifique du monde!! D’ailleurs je voudrais rappeler que le meilleur Champagne est bien sûr le Champagne Aubois! Nous rendons visite à Corinne, Philippe et Camille, qui ne veulent pas nous laisser repartir! Il faut dire qu’on ne s’était pas vus depuis très longtemps. Arrivés à ROMILLY-sur-Seine, ma ville natale, nous passons la soirée et la nuit (la deuxième) chez mes parents, Louisette et Guy.

Puis nous repartons vers la Marne pour reprendre la direction de Paris, dernières photos dans la campagne Champenoise.


Eh beh voila, une fois rendu à Paris, c’est juste en arrivant que “deuche” fait des siennes, calage et pas moyen de redémarrer! Même en la poussant rien n’y fait. La bobine a trop chauffée. Comme quoi il faut toujours avoir une bobine de rechange dans le coffre d’une deuche..! En tout cas, je me suis vraiment éclatée sur ces routes “à deuches” et j’ai découvert la Champagne autrement, en dehors des sentiers battus, des axes routiers habituels. Et j’ai vraiment hâte de remettre ça!

» Action contre la faim en 2007
« Dyane de Citroën