2CV Dagonet – 1955

Passionné par la 2CV, Jean Dagonet rêve d’en faire une voiture de sport capable de participer aux rallyes les plus prestigieux : pour cela il modifie carrosserie et mécanique…

2cv Dagonet

Dans les années 1950, le succès de la 2CV est tel que chacun veut y aller de sa version spéciale. Après avoir passé de longues heures dans son atelier, Mr Jean Dagonet réalise son rêve en modifiant le moteur de la 2 pattes en 1952 (portant la cylindrée d’origine du petit moteur de 375 cm3 à 425 cm3) ainsi que la carrosserie quelques années plus tard. Grâce à la vingtaine de centimètres de moins en hauteur, la 2CV Dagonet se comporte très différemment de la voiture d’origine ; elle ne penche quasiment plus dans les virages ! Les premières modifications de carrosserie par Jean Dagonet datent de l’hiver 1954. Puis les évolutions se succèdent rapidement. La 2CV personnelle de Jean Dagonet, immatriculée 584 CD 51 est la plus connue. Le capot en polyester a été imaginé par Dagonet au milieu des années 1950. Étonnement, avec sa calandre rapportée et ses fines nervures, il préfigure le nouveau capot de la 2CV apparu en décembre 1960. Le pare-brise des Dagonet provient des voitures de série. En revanche, il est nettement plus incliné. Les banquettes avant et arrière ont vu leurs dimensions réduites. Si à l’avant, on est bien assis les jambes tendues, la banquette arrière est plus là pour la décoration.

Les premiers modèles conservent la capote d’usine jusqu’en bas des feux arrières, pour finir avec un toit d’acier incorporant une malle. Ses pneus sont plus gros qu’à l’origine et ses freins sont à tambours. Sa vitesse maximale était tout de même de 100 km !

2cv Dagonet