La 2CV dans les années 1960

 Les années 1960 ; la décennie du renouveau

1960

A partir de décembre 1960, changement de ton : nouveau capot à 5 nervures, prise d’air de chaque côté et nouvelle calandre entièrement redessinée en alliage léger. Le type 2CV AZ au moteur de 375 cm3 disparaît du catalogue. Côté peintures, de nouvelles teintes apparaissent : vert embrun, jaune panama, bleu acier. Le Radioën, de marque Continental Edison fait son apparition dans l’habitacle et il est donc désormais possible de rouler en 2CV tout en écoutant de la musique. Les roues de 400 sont remplacées par des roues de 380.

1961

La fourgonnette adopte les modifications de la berline. Nouvelles couleurs disponibles : bleu mer avec intérieur bleu, rouge pavot avec intérieur rouge (capote marron ou gris foncé).

1962

Toutes les 2CV sont dotées du maître cylindre de frein de l’ami 6. La puissance maximum du moteur est de 15 ch au régime de 4500 tr/mn.

1963

Jusqu’à présent, très peu de modifications ont été apportées à la petite Citroën dans cette décennie. Mais le constructeur du quai de Javel, aiguillonné plus que jamais par la concurrence, continue de faire évoluer la 2CV en cette année 1963. Tant de modifications sont apportées que leur désignation aux mines doit aussi être modifié ! Nouvelle planche de bord avec petit compteur trapézoïdal, jauge à essence et essuie glace électrique font notamment leur  apparition. En Mars, présentation officielle de la 2CV AZAM (AM pour améliorée) au salon de Genève (18ch à 5000 tr/mn). Nouveaux coloris : Gris rosé, bleu monte carlo, beige antillais.

2CV Type AZAM

La première présentation de la 2 CV AZAM a lieu en Suisse, au salon de l’auto de Genève du mois de Mars 1963. Voici les évolutions majeures ; pare chocs “bananes”, petits enjoliveurs de roues, encadrement des glaces de portes en inox, nouvelles poignées de portières. Apparition d’un pare soleil avec miroir côté  passager et d’un plafonnier avec interrupteur. Modification du tableau de bord avec adoption du volant Quillery en Bakélite gris rosé et montage de la commande des clignotants sur la colonne de direction. Aussi, la 2CV AZAM possède des banquettes d’un confort équivalent à celui de l’AMI 6 (et pour la banquette AV, le réglage se fait sur glissière).

La 2CV AZAM fait entrer la 2CV dans l’ère de la modernité mais reste avant tout une voiture populaire.

2cv azam 1963

1964

L’année ne connaît que de petites améliorations, jusqu’à Décembre où, véritable révolution, le sens d’ouverture des portières avant est modifié sur tous les modèles de 2CV ! La version export de la 2CV AZAM fut la première 2 CV à disposer de portières s’ouvrant dans le bon sens. Elles étaient produites en Belgique, à Forest, pour le marché allemand où il fallut s’adapter car le service des mines refusait de recevoir des véhicules aux portes suicides. Enfin, de nouveaux coloris sont désormais disponibles : Bleu névé, vert cactée, jaune pastis, vert agave, bleu ardoise.

1965

Adoption d’une 3ème glace latérale située au dessus des ailes arrières (pas sur l’AZL). Une nouvelle calandre à trois lames fait son apparition, repoussant les chevrons sur le capot. Le pare chocs possède maintenant des bourrelets en plastiques noirs. Nouveaux coloris : Gris Etna et Bleu Brouillard.

2cv 1965

1967

En Août, les types 2CV AZAM et 2 CV AZL (capote longue) sont supprimées du catalogue, remplacées par la nouvelle Dyane. Hormis la Charleston, le luxe de l’AZAM / 2CV AZAM Export ne sera jamais égalé.
De nouveaux équipements entrent en scène : poignées finies, système de blocage des vitres avants, sièges avants séparés, nouveau tableau de bord. Des feux rectangles en bas des ailes avants apparaissent.

1968

En Octobre, les clignotants latéraux ne sont plus rouges et blancs mais entièrement oranges.

Page précédente : La 2CV dans les années 1950

Page suivante : La 2CV dans les années 1970

1 thought on “La 2CV dans les années 1960

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *