2cv Spot - 1976

  • 2cv-legende

2cv Spot – 1976


C’est au cours de l’année 1976, le samedi 10 avril très précisément, qu’est commercialisée la première série limitée sur base 2CV : La Spot. Transformée par le talent d’un jeune styliste dénommé Serge Gevin, la 2CV 4 donne naissance à la 2CV SPOT ainsi qu’à une pratique commerciale devenue aujourd’hui courante : la série limitée ou série spéciale.

2cv spot citroen

Les autos ont été exposées dans chacun des showrooms de ses concessionnaires les huit jours précédant l’évènement, recouvertes d’un drap tergal rayé orange et blanc, avec pour but de « créer le buzz » comme nous dirions de nos jours ! Auparavant, le secret avait été bien gardé. Une partie des premiers exemplaires ayant été produits avant commercialisation furent stockés au 1er étage des usines de Levallois Perret afin de rester à l’abri des regards. Les voitures ont ensuite été acheminées discrètement par camions, dans chaque coin de France. Le concept de série spéciale n’ayant aucun précédent en Europe (excepté la Simca 1000 extra qui a devancé Citroën de quelques jours !), la marque aux chevrons décide de créer l’évènement en montant une opération commerciale appelée « Que la fête commence. » Chaque hall Citroën est assailli de badauds venant au garage comme on viendrait à une exposition… Les 10-11-12 avril 1976 sont le cadre d’un concours de vitrines à l’occasion duquel les équipes de commerciaux laissent libre cours à leur créativité.

Quelle surprise de venir découvrir ces autos gardées top secret jusqu’au retrait des voiles en tissu polyester, dans toutes les villes de France. Dans les invitations envoyées aux clients, le constructeur a prévenu « Dépêchez-vous de venir la voir. Peut-être aurez-vous le coup de foudre ».

   

Serge Gevin, qui signera beaucoup de séries limitées de la 2CV (la Charleston bordeaux, la Charleston grise, la Dolly, la Cocorico), est aussi l’auteur de la GS Basalte, de la Dyane Caban, de la Visa Sextant, de la Visa Carte Noire, etc. Elle sortit donc dans une belle livrée orange, mode oblige, agrémentée et rehaussée d’un coloris blanc qui lui donnait résolument un air de vacances. À l’origine, elle devait s’appeler Transat, mais le nom avait déjà été déposé pour la France.

     

Citroën choisit Spot qui n’a rien à voir avec l’abréviation suivante : Spécial Orange Ténéré. On retrouvera Transat sur les versions étrangères de la France 3. Sous la capote, on trouvait un tendelet en tergal rayé orange et blanc, qui faisait office de parasol ludique. C’était d’ailleurs, hormis la couleur, le seul accessoire rajouté à la voiture. Sinon, la Spot est une 2CV 4, animée par la version 435cm3 du bicylindre à plat, moteur relégué au second plan depuis la sortie du 602 cm3.

Évidemment, comme toute nouveauté, la Spot eut un franc succès et les quelques 1800 exemplaires destinés pour la France au printemps 1976 de cette série limitée partirent comme des petits pains, en 6 jours ! La sortie de la Spot marquerait symboliquement le cap des 5 millions de 2CV produites.
Elle fut diffusée pour l’année modèle 1977 en octobre 1976 à 1200 exemplaire dans les pays suivants : au Benelux et en Italie en 2CV 4, en Suisse et en Grande Bretagne en 2CV 6. Pour le modèle Suisse, les 2CV Spot furent numérotées sur la porte avant. Apparemment, il n’en reste qu’une sur les 200.

» 2CV Aventure - 1983
« 2CV Bicéphale - 1950