2CV Rallye Raid Afrique – 1973

Avoir moins de trente ans – garçons ou filles – être en parfaite condition physique, posséder une 2CV, une Dyane ou une fourgonnette 2CV sorties des usines au plus tard en 1969.

Tels étaient les critères d’engagement au raid Afrique Citroën-Total 1973. Sur les 2700 candidats convoqués aux épreuves de sélection les 24 et 25 Mars 1973 aux halles de Rungis en région parisienne, 100 concurrents furent admis au départ, soit 50 équipages de deux personnes plus 10 voitures appartenant à l’organisation.
Après Paris-Kaboul-Paris en 1970 et Paris-Persépolis-Paris en 1971, Citroën n’organisera pas de raid en 1972. Dès le début des années 1950, la 2CV suscite le goût de l’aventure. Mais il faudra attendre novembre 1973, et la création du Raid Afrique pour découvrir la 2 CV raid. Le Raid Afrique était effectué en convoi sur près de 8000 kms d’Abidjan à Tunis à travers le désert du Ténéré et du Hoggar, du 27 octobre 1973 au 28 novembre.

raid afrique 2cv 1973

Plusieurs transformations sur la voiture étaient demandées aux concurrents avant le départ. Citroën avait même donné des recommandations quant à la préparation de la voiture pour le raid ; pare-buffle, ski sous moteur, plaques de désensablement… Si les précédents raids avaient vu toutes sortes de 2CV, de toutes les années, de tous les modèles et de niveau de préparation mécaniques très différents, le Raid Afrique ne comporte que des véhicules mécaniquement identiques. Tout d’abord, le moteur reçoit un filtre à air PO à bain d’huile et les canalisations d’essence sont protégées par un cordon en amiante. L’échappement est raccourci puisque sa sortie doit se faire en avant de la route arrière, comme sur la 2CV fourgonnette de série. Du côté des suspensions, il faut poser un collier sur les pare-poussière des pots de suspensions et aussi verrouiller les goupilles qui maintiennent les couteaux de fixation des tirants avec du fil de fer ! Les butées de suspension à l’avant comme à l’arrière sont renforcées. A l’arrière, cela est effectué grâce à de la tôle épaisses et des rivets pop qui englobent la butée. Les canalisations des freins arrières doivent être entourées de ruban adhésif afin qu’elles restent maintenues sur le bras.

Le convoi était donc composé de 50 2CV, de camions d’assistance BERLIET, 9 Dyane 6 et de 6 autres 2CV AKS 400 engagées par l’organisation pour les différents problèmes rencontrés tout au long du raid. Chaque camion transportait des pièces de rechange et des outils.

A l’époque les 10 2CV engagées par Citroën arboraient la couleur Orange Ténéré (photo ci dessus, ou ci dessous 2CV de JC. MOURET et A. SALLE), qui figurera au nuancier l’année suivante. Pour info, la 2CV de Jacques WOLGENSINGER et de Jean-Paul CARDINAL appartient désormais à la collection du conservatoire Citroën. Celle de Robert OUMOUSSA et de Daniel DRONSART a été vendue à un particulier…

raid afrique 2cv 1973
raid afrique 2cv 1973 raid afrique 2cv 1973
raid afrique 2cv 1973

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
caillaud
caillaud
1 année il y a

Bonjour à tous,

Né en 1952, je suis un fan de la marque depuis longtemps , fasciné par ses innovations technologiques et aussi ses aventures
à travers les  » Raids  » mythiques !! d ‘ailleurs j ‘avais visiteé l’ exposition à Paris pour les  » 60 ans  » de la Deuch.

Puis, propriétaire d’une GSA et BX et le célèbre HY conduit par mon père dans les années 60 ! toute une légende !!
alain C. 10 / 20