Poste de musique Radioën

Le récepteur RADIOEN est un récepteur transistors à utilisation mixte auto-radio et portatif. Il est construit et garantit par la compagnie CONTINENTAL EDISON

radioen 2cv tableau de bord

Au mois de Septembre 1957, Citroën annonce la sortie d’une 2CV équipée d’une porte de malle ; la 2CV AZLP (AZ Luxe avec Porte de malle). Le fameux RADIOËN est sorti sur l’année modèle 1960 (novembre 1959), et il est le seul accessoire qui fut vendu par Citroën pour la 2CV. Ce très beau poste radio à transistors, fonctionnant sur batterie de 9 volts, était fabriqué par Continental Edison.

Dans la 2 CV, il se logeait sur la tablette de bord en face du passager avant, en épousant la partie supérieure du vide poche et retenu par une sangle (celle d’origine est introuvable) occupant la quasi-totalité de l’espace. Le conducteur pouvait l’actionner en roulant, ce qui requérait une certaine agilité au moment de rechercher les stations…

Il était très folklorique à défaut d’être efficace ; au dessus de 50 km/h la réception du son était quasi nulle.

radioen citroen continental edison

Ce poste est très bien fini, son coffrage est en bois vernis, le plastique de la façade était proposé en plusieurs coloris (gris-vert, saumon, …?). Les deux chevrons sont bien entendus présents sur la façade à gauche en plastique chromé.

Autre pièce très difficile à se procurer : l’antenne chromée télescopique de 1,70 mètres de marque SYMA ou DIELA, avec ses deux points de fixation sur les flans de la 2CV.

Nombre de transistor : 2 / HP. diam. 75 mm / 2 bandes d’Ondes PO GO (petites-ondes grandes-ondes) + 1 station pré-selectionnée
Commutateur de tonalité : (musique / parole) / pile 9v (300 h d’écoute en puissance moyenne)
Dimensions
: 275 x 100 x 210 / poids 2,9 kg.

 

La réception du son était quasi nulle au-delà de 40 km/h, faute de puissance suffisante. Grâce à un support à clés, on démontait facilement le Radioën pour le transporter à la maison ou au bureau.

Sa pile de 9V permet normalement une durée approximative d’écoute de 300h, mais puisqu’il faut forcer le volume pour entendre quelque chose, l’autonomie est finalement de près de 20h. Le Radioën était vendu 363 F (prix d’une AZL en 1960 ;  4 500 francs). Il est supprimé du catalogue par Citroën en mai 1962.

Page précédente : Le nuancier Citroën

Page suivante : Les volants des 2CV

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments