2CV Azam Export de Luxe – 1967

L’export qui succède à l’AZAM représente l’ultime évolution de la 2CV à l’ancienne, avec le moteur de 425 cm3. Elle fait partie des versions les plus raffinées de la 2CV.

La 2CV Export Luxe de 1967, ultime évolution de la 2CV AZAM, dispose d’un degré de finition qui ne sera jamais égalé par la suite. Cette voiture ne connaîtra qu’une très brève carrière (construite seulement de Avril 1967 au 28 Août de la même année en attendant la Dyane). L’appellation Export est étonnante puisque ce modèle n’était pas spécialement destiné à l’étranger. Quoi qu’il en soit, cette version était une AZAM, et c’est pour cela qu’elle est appelée 2CV AZAM Export.
Entre autres innovations, la 2CV Export de Luxe apporte un nouveau coloris à la palette des couleurs de Citroën, le Rouge Cinabre. Et le modèle est aussi proposé avec une capote assortie Rouge Cinabre. Malheureusement, beaucoup de 2CV AZAM Export sont aujourd’hui équipées de capote Rouge Vallelunga, ce qui est une erreur. Les banquettes avants et arrières étaient en Skaï Bordeaux, extrêmement rares aujourd’hui ! A noter que ce fut aussi la première 2CV à disposer de 2 feux clignotants rectangulaires (à cabochons blancs) intégrés dans les ailes avant. Cet équipement constitue un vrai atout en matière de sécurité tant il est difficile d’apercevoir les clignotants de custode lorsqu’on se trouve face à la voiture. La nouvelle planche de bord garnie de simili noir adopte un compteur large type Ami 6, un volant Quillery noir, une boule de levier de vitesses de type Ami 6 (noire et cerclage métallique), ainsi qu’un lave glace.

 

Les crosses de pare-chocs en tube sont l’apanage des 2CV AZAM depuis 1963. Quant au profilé gris clair à profil bombé de la lame de pare-chocs, il est spécifique à la 2CV Export, le jonc de pare-chocs en plastique noir étant remplacé par du gris Rosé.

Chaque roue de l’Export comporte en fait deux enjoliveurs. Le premier, en métal, est fixé par une vis centrale et maintient en place le second, en plastique thermoformé. Participant fortement à l’allure élégante de la voiture, l’enjoliveur à flancs blancs de marque GALA est devenu très difficile à trouver aujourd’hui, car il se fragilise avec le temps. Cet élément constitue un élément de distinction rapide par rapport à la 2CV AZAM. Apparue en Septembre 1965 en même temps que la troisième glace latérale, la calandre à trois lames horizontales, qui ne supporte pas de doubles chevrons, impose le montage de ce dernier jusqu’à ce qu’elle disparaisse en Septembre 1974. Les poignées de portes très particulières, montées à partir de Septembre 1966, caractérisent uniquement les 2CV AZAM puis les 2CV AZAM Export.

Le moteur délivre désormais 18ch au lieu de 15ch ce qui permet de monter la vitesse à 95km/h au lieu de 85km/h. Tous les connaisseurs s’accordent pour dire que cette 2CV Export de Luxe est la 2CV la plus luxueuse jamais construites ! Quand les premières Dyane sont livrées en Septembre 1967, la 2CV Export disparaît du catalogue pour ne pas porter préjudice à la nouveauté… Seule la 2CV AZA est maintenue pour proposer une voiture à prix plancher.


  
Cette 2CV Azam Export s’éclipse en Août 1967, clôturant de belle manière la saga de l’AZ AMéliorée. C’est en quelques sortes la baroud d’honneur de l’AZAM pour sa fin de carrière. Produite pendant 6 mois seulement, elle est aujourd’hui très rare et recherchée.

4.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires