2CV AU Police Sec...

  • 2cv-legende

2CV AU Police Secours Routier – 1954


A Paris, en 1954 la brigade motocycliste se voit dotée de plusieurs 2CV AU spécialement équipées pour secourir les usagers de la route dans le besoin. Durant les années 1950, les rues des grandes villes françaises sont sillonnées par le véhicule de police légendaire : le Type H de Citroën. Mais à partir de 1954, les premières brigades parisiennes reçoivent des 2CV, d’abord berlines AZ puis des AZL à partir de 1957.

La brigade parisienne rue de la Chanoinesse située à deux pas de la préfecture de police derrière Notre-Dame est une unité d’intervention motocycliste. Les locaux de cette unité disposent d’un vaste atelier et ont la capacité d’accueillir des véhicules plus encombrants que de simples motos. En 1953, Mr Gobin, directeur de la police parisienne décide d’expérimenter la mise en service de quelques voitures en complément des motos. Le test est réalisé avec une 2CV camionnette et les tests sont concluants. Une commande de 15 véhicules similaires est lancée et en 1954 ce sont trois brigades qui seront équipées de 2CV AU du Secours police routier. Pour assurer la cadence, 15 conducteurs seront affectés à la tâche et assuraient les tranches horaires suivantes : 8h-13h30 / 13h30-21h et 22h30-5h. Chaque voiture étaient composées de deux fonctionnaires.
Chaque AU est composée :
-d’un émetteur récepteur à ondes courtes en liaison avec le poste de la préfecture qui les oriente suivant la circulation et les points chauds de la capitale
-d’une radio pour être en contact avec les autres voitures.


Chaque matin à 8h, ce sont au minimum 9 voitures qui se répartissent la capitale en cinq secteurs, parcourant les rues les plus encombrées et intervenant pour dégager la circulation.

Mais ce n’est pas tout… Comme l’indique le panneau latéral de chaque 2CV : « L’équipage de ce véhicule a pour mission de vous secourir. Si vous avez besoin d’une aide quelconque, faîtes signe au conducteur qui s’arrêtera aussitôt. Un fonctionnaire qui est à la fois mécanicien et secouriste se trouve à bord et se mettra spontanément à votre disposition ».
Il est donc fréquent de les voir aider un usager victime d’une crevaison!

Dans les années 1950, la nuit parisienne connaîtra de tristes heures de déliquance, les 2CV AU seront alors souvent impliquées dans des arrestations. La nuit, les équipages sont équipés de 3 hommes au lieu de 2.

Les 2CV de la police parisienne travaillaient aussi aux côtés d’autres automobiles, telles que les 4CV. Mais à la fin des années 1950, la préfecture pense déjà à leur adjoindre des véhicules plus vastes et plus modernes. La Dauphine prendra ses fonctions en 1958 après des études auprès de Citroën pour l’ID (mais trop encombrantes et trop couteuse). Mais Citroën sera bel et bien présent dans les années qui suivent en équipant les brigades de CS, XM, BX, ZX, Saxo et autres Xsara…

» 2CV AZU Knorr - 1955
« 2CV Corbillard - 1966