2CV Cochonou - 19...

  • 2cv-legende

2CV Cochonou – 1997


Les 2CV Cochonou du tour de France font le spectacle à l’ancienne ! Le tour de France, véritable institution française au même titre que le camembert, le saucisson ou… la 2CV ! Telle fut la réflexion du publicitaire en charge du projet Cochonou. En tant que fournisseur officiel, il souhaite se démarquer de la banalité ambiante. Grâce à leur solidité, des 2CV pourraient transporter sans problèmes des kilos de saucissons afin de les distribuer aux amateurs de cyclisme le long des routes.

  

Grâce à cette idée, 13 ans plus tard les 2CV Cochonou connaissent un succès fou lors du tour et elles ont même raflé quelques récompenses tels les prix des médias ou de la caravane préférée du tour de France. Six voitures, trois 2CV berlines (dont une limousine) et trois 2CV Camionnettes (dont une pick-up). Bien sûr, ces dernières sont aux couleurs emblématiques de Cochonou, avec phares, jantes et capote jaunes et le reste de la carrosserie en imitation carreaux vichy rouges et blancs des nappes de pique nique. Pour la fourgonnette, une petite AKS 400 de septembre 1972 fît l’affaire. Un grand panier, composé d’un gros pain rond et d’un énorme saucisson nous rappelle l’esprit des anciennes caravanes de la grande boucle. En effet, cette dernière est de plus dotée d’un animateur et de hauts parleurs fixés sur le pare choc avant. Le sticker du n° d’accréditation au tour de France est apposé sur l’aile avant gauche et arrière : vert pour les véhicules de presse, jaune pour ceux de la course, rose pour la caravane publicitaire.

Dans ses rangs, l’équipe 2CV Cochonou du Tour de France est heureusement dotée de « chauffeurs-mécanos ». Ces derniers, deuchistes convaincus parcourent la France avec la bonne humeur dont on est « victime » quand on roule en 2CV… Un sourire par ci, un coucou par là, des applaudissements, des remerciements… Mais c’est du travail ! A l’aube, les mécanos procèdent aux dernières vérifications, astiquent les carrosseries et les glacières sont rechargées à bloc pour le lendemain. De leur côté, tandis que les chauffeurs se frayent un passage parmi la foule, les hôtesses distribuent au public les saucissons et autres objets publicitaires. Il faut assurer, vieille deuche… Les six 2CV sont accompagnées d’un semi-remorque réfrigéré, un camion de 20m², trois véhicules VIP, un solex et deux pousse-pousse en forme d’avant de 2CV réduits à 80%.

Et tandis que les cyclistes parcourent 3 500 kms, les 2CV elles, en avalent 8 500 en allées et venues supplémentaires entre l’hébergement et la course. Elles doivent rouler 6 ou 7h d’affilée à une vitesse entre 30 et 40km/h. Bien sûr, et c’est une des principales caractéristiques du tour de France, il ne faut pas oublier les montagnes et autres sommets alpins !

En 2010, le pick-up vieillit et la petite 2CV fourgonnette perd son côté champêtre. Elle perd son panier en osier qui sera fixé sur le toit d’une autre voiture. Le pick-up se transforme alors en charcuterie ambulante, avec le même succès !

Quelques chiffres :
390 000 mini-saucissons et 1500 gros découpés pour un poids total de 4t sont offerts au public en 3 semaines ainsi que 60 000 casquettes, 15 000 bobs et 15 000 foulards. Les retombées commerciales sont à la hauteur. Le tour de France cycliste touchant quelques 15 millions de téléspectateurs dans le monde. La course est diffusée sur 118 chaînes de télévision, dans 186 pays ainsi qu’à travers 75 radios, 398 journaux et 100 sites internet. 2500 journalistes sont sur place et près de 12 millions de visiteurs uniques sont recensés sur Internet.

  
Source : AutoPlus

» 2CV France 3 - 1983
« 2CV Sahara - 1959