2CV AZA – 1963

L’AZA, ou pour être plus exact, la 2CV type Mines AZ série A apparaît au catalogue en Février 1963 et remplace le modèle AZLP.

2cv aza

Au catalogue officiel, elle conserve la dénomination commerciale d’AZLP. Il est à signaler que le modèle AZL reste au catalogue en parallèle. Mais avec sa capote longue (sans porte de malle) et son petit moteur de 425 cm3 de 15 ch, sa production devient anecdotique. Car ce qui justifie le changement de Type Mines, entre autres, c’est justement le moteur. Le moteur conserve sa cylindrée mais sa puissance passe de 15 ch à 4500 tours/min à 18ch 5000 tr/min.

Depuis 1963, la 2CV possède un moteur d’essuie glaces électrique. Avec ce dispositif s’achève la fin de toute une époque où les anecdotes pleuvaient. De 1965 à 1974, la 2 CV est équipée d’une calandre en aluminium à trois lames. Les chevrons ont été déplacés sur le capot, qui est alors percé par deux petits trous pour les tenir en place. Les 2CV AZA auront donc, suivant leur année de sortie, des calandres différentes.

L’AZA est une évolution de l’AZLP, qui extérieurement se distingue par ses pare-choc avant et arrière de dimension supérieure. Ils sont plus épais et comportent un jonc d’aluminium poli au centre. Au catalogue Citroën de 1963, la 2CV AZL est affichée à 4 980 Francs contre 5 125 Francs pour la 2CV AZA. Mais celle qui attire vraiment, c’est la 2CV AZAM, privilégiée par les acheteurs plus méticuleux. Car la 2CV AZA reste une 2CV de base, un véhicule économique dont la seule fonction est de se déplacer. Ni vraiment ancienne ni vraiment moderne, la 2CV AZA n’intéresse que peu, surtout pour les modèles d’après 1965 avec leurs portes qui ouvrent “dans le bon sens” et leur troisième vitre latérale.