2CV Cross

Après les raids Paris-Kaboul et Paris-Persépolis de 1970 et 1971, Citroën n’avait rien prévu en 1972. Le 2CV Cross est venu combler ce vide et son succès dure jusqu’à aujourd’hui.

2cv cross départ

Les débuts du 2CV Cross

Dès Janvier 1972, le constructeur annonce que son prochain raid se déroulera en Afrique, mais pas avant 1973 ! Évidemment les amateurs de voyage au long cours, pensant que Javel leur proposerait désormais chaque année une nouvelle aventure, restent sur leur faim.
Il sera proposé à Jacques Wolgensinger, emblématique directeur des Relations Publiques d’alors, d’organiser une course réservée au 2CV. Elle se déroulerait dans une carrière de sable désaffectée qui se trouve sur le site de la Fonteneuille, au Péchereau dans l’Indre.

2cv cross 24 heures argenton sur creuseLe souhait était finalement de mettre sur pied une épreuve de 24 heures calquée sur la célèbre course du Mans. L’accueil est immédiatement enthousiaste chez Citroën ! C’est l’occasion de créer une manifestation on ne peut plus médiatique autour de la 2CV. Sans tarder, le règlement est établi et avalisé auprès de la Fédération Française des Sports Mécaniques et les invitations sont envoyées à l’ensemble des participants des raids de 1970 et 1971.

Plutôt qu’une seule course de 24h, Citroën opte finalement pour une compétition se déroulant bien sur cette durée, mais comportant plusieurs manches de sélection, de jour et de nuit, qui aboutiront à une finale.

Trois catégories sont créées :
– moteur 425 cm3 de 1960 à Août 1967
– 2CV et Dyane 425 et 435 cm3 construites après Août 1967
– 2CV, Dyane et Méhari à moteur 602 cm3.

Les 22 et 23 Juillet 1972, le spectacle est intense durant cet évènement qui aura été baptisé “24 heures d’Argenton-sur-creuse-Le-Péchereau”. De jour comme de nuit, dans la poussière, les cailloux et la boue, c’est une véritable foire d’empoigne mécanique suivie en direct sur la radio RTL ! 30 000 spectateurs, 74 concurrents venus des principaux pays européens, dont 23 prennent part à la finale. A 60 km/h maxi, tout se déroule dans un esprit de fête et dans la bonne humeur, mais avec tout de même arceau de sécurité et casque obligatoires !

Après ce succès, il n’est pas question pour Citroën de s’arrêter en si bon chemin. La presse salue unanimement l’évènement. Et dans la foulée, en 1973,  l’organisation de trois nouvelles épreuves est annoncée par le Quai de Javel. Le nom de “Pop Cross”, utilisé par Citroën depuis 1972, est désormais accolé à l’appellation “Ronde Tous Terrains”, et l’éphémère appellation “24 Heures” disparaît définitivement.

 

 

 

Le Portugal et la Belgique organiseront eux aussi par la suite de tels évènements.

Les épreuves de 2CV Cross aujourd’hui

Des 2CV s’affrontant en peloton, dans un bruit du tonnerre, ailes contre ailes et soulevant des nuages de poussière, voilà l’image que conservent tous ceux qui ont assisté à une épreuve de 2CV Cross !

2 cv citroen cross

Aujourd’hui, et ce grâce à une équipe de passionnés, c’est le Groupement National des Organisateurs de 2CV Cross qui pilote l’organisation des évènements. Les membres qui composent ce groupement vous fourniront tous les détails nécessaires pour vous préparer une voiture conforme ainsi que tous les règlements en rapport avec la discipline et le déroulement des épreuves.
Voici quelques règles : avoir + de 16 ans et être titulaire d’une licence régionale Terre, la mécanique doit être strictement d’origine mais la carrosserie peut être allégée et le châssis renforcé.

Ainsi après plus de 40 ans d’existence, cette discipline attachante reste certainement la formule de sport automobile offrant le meilleur rapport prix / sensations !

Contact : president@2cvcross.fr et 2cvcross.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *