L’embrayage centrifuge sur 2CV

Le kit d’embrayage ne va pas être le même selon les modèles de voiture. Il peut être monodisque, à disques multiples, à diaphragme, hydraulique ou encore centrifuge. Ce dernier modèle se retrouve uniquement sur les véhicules anciens et particulièrement sur les 2CV. Ainsi, il possède son propre mode de fonctionnement, des symptômes d’usure particulier et un prix distinct d’un kit d’embrayage classique.

Comment fonctionne l’embrayage d’une 2CV ?

Le kit d’embrayage de certaines 2CV fonctionne donc à l’aide de la force centrifuge. Ce type d’embrayage est sorti de série en 1954 sur les 2CV AZ de 425 cm3.  Généralement, il joue son rôle en 3 temps :

    • L’entraînement des masselottes : ces petites masses en métal sont amenées vers l’extérieur par la force centrifuge et la rotation de l’arbre de renvoi ;
    • Le rapprochement du tambour : sur la partie extérieure des masselottes, on retrouve une garniture qui va se rapprocher du tambour et rentrer en contact avec lui. Celui-ci est lié à la boîte de vitesses de la voiture ;
    • L’augmentation de la force centrifuge : la force centrifuge va devenir plus importante grâce à aux masselottes qui se solidarisent avec le tambour. En effet, la boîte de vitesses reçoit les mouvements de moteur et se met en rotation.

L’embrayage centrifuge nécessite peu d’entretien, il a également conquis beaucoup d’automobilistes car le prix du kit d’embrayage reste accessible. Généralement, le kit contient un plateau de pression, un disque et une butée d’embrayage.

Quels sont les symptômes d’un embrayage HS ?

Les kits d’embrayage modernes partagent de nombreux symptômes d’usure en commun avec l’embrayage centrifuge présent sur les 2CV de Citroën. Ainsi, vous allez faire face aux situations suivantes :

    • La pédale d’embrayage se comporte anormalement : elle peut être très dure ou très molle selon les situations. Soit le câble d’embrayage soit de plateau de pression sont responsables de ce dysfonctionnement ;
    • La voiture broute : des à-coups moteur peuvent apparaître au démarrage ou lorsque vous accélérez ;
    • Une odeur de brûlé apparaît : l’embrayage centrifuge est en train de surchauffer ;
    • Une difficulté à passer les vitesses : la boîte de vitesses va se durcir et perdre en maniabilité ;
    • Un son inhabituel apparaît : il peut prendre la forme d’un frottement, d’un grincement ou d’un sifflement ;
    • L’embrayage patine fortement : cela se fera ressentir pendant l’accélération du véhicule.

Ces signes d’usure peuvent se produire de manière isolée ou s’accumuler en fonction de l’état d’usure de l’embrayage centrifuge de votre deuche.

Quel est le prix d’un kit d’embrayage ?

En règle générale, le kit d’embrayage doit être changé tous les 150 000 à 200 000 kilomètres. Pour augmenter sa durée de vie, il est conseillé de faire régulièrement la mise à niveau de l’huile de boîte de vitesses. Par ailleurs, une vidange de celle-ci peut être nécessaire lorsque l’huile perd en efficacité. D’autre part, pour l’embrayage centrifuge, il est conseillé de changer les garnitures de friction des masselottes assez souvent pour garantir le bon fonctionnement du système.

Lorsque l‘embrayage est totalement HS, le changement du kit d’embrayage complet sera nécessaire. En moyenne, cette opération est facturée entre 150€ et 500€ selon les garages et les modèles d’embrayages centrifuges. C’est une des pièces indispensables au bon fonctionnement du véhicule. Lorsque celui-ci est détérioré, il sera difficile de démarrer votre voiture et de passer normalement les vitesses pendant vos trajets.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires